En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Actualités

Le filoutage, ou phishing

Par REMI SAKSIK, publié le jeudi 12 juin 2014 14:35 - Mis à jour le jeudi 12 juin 2014 14:35

Le filoutage ou phishing

Le filoutage, ou phishing, est une technique utilisée par des personnes malveillantes dans le but d’obtenir des informations confidentielles sur leurs victimes confidentielles (identité complète, numéro de carte bancaire, identifiants d'accès à un site Internet, etc.) puis de s’en servir. Il s'agit d'une méthode parmi d'autres d'ingénierie sociale.Pour ce faire les fraudeurs contactent leurs victimes sous différents prétextes en usurpant l’identité d’un tiers dans lequel la victime pourrait avoir confiance (le service informatique de son entreprise, une banque, un site de commerce…).Le contenu du mail est de plus en plus souvent très vraisemblable, il utilise le logo ou des références de l’organisme et invite la victime à cliquer sur le lien contenu dans le courrier afin de résoudre ce soi-disant problème.

Comment s’en protéger : Afin d’éviter de tels désagréments nous vous recommandons d’être particulièrement vigilants à ces techniques de fraude. En particulier voici recommandations :

Ne jamais répondre à un courriel vous demandant de communiquer vos données personnelles. D’une manière générale, aucune organisation ou aucun service informatique ne vous demandera jamais de venir saisir des informations personnelles dans un courrier électronique. 

Ne cliquez jamais sur un lien si celui-ci ne dirige pas sur un site digne de confiance (vous pouvez placer le curseur de la souris sur le lien sans cliquer dessus pour vous en assurer, si vous constatez que le  lien affiché dans le message est dirigé vers un site qui n’appartient pas au domaine de l’organisation dont l’identité est usurpée, le message est suspect).

Préférez saisir des informations personnelles uniquement sur des sites sécurisés (un cadenas apparaît dans le navigateur et l’adresse du site commence par https://).

Saisissez manuellement l’adresse de votre banque, de l’application de messagerie personnelle ou professionnelle, etc. plutôt que de cliquer sur le lien dans le mail.

D’une manière générale, soyez extrêmement vigilant et dans le doute, détruisez le courriel et prenez contact avec l’organisation (banque, fournisseur d’accès, impôts, service informatique, etc.) par téléphone ou par le formulaire de contact mis à disposition sur son véritable site internet.

Que faire si vous détectez un message suspect

Le classer dans les indésirables de votre logiciel de messagerie ou le supprimer directement

Ne jamais répondre

Ne jamais ouvrir les documents joints, les images, les liens affichés

Catégories
  • 2013-2014